L'otite chez le chat : comment la soigner ?

Publié le : 31/08/2021 09:16:11
Catégories : Santé du chat

L'otite chez le chat : comment la soigner ?

Votre chat se gratte régulièrement l’oreille ?

Vous trouvez que ses oreilles sont particulièrement sales ?

Votre animal secoue la tête de façon inhabituelle ?

Vous pensez que son comportement est anormal ?

Votre chat souffre peut-être d’une otite. C’est une pathologie qui est particulièrement fréquente chez les chats (ainsi que les chiens), et il est nécessaire de lui administrer un traitement le plus rapidement possible afin de le soigner ! Cela aidera à prévenir les complications et à soulager la douleur de votre animal.

Une otite, qu'est-ce que c'est ?

Une otite se caractérise par une inflammation de l'oreille. Chez les chats, nous sommes plus enclins à parler d'otites au pluriel, car il s'agit d’un syndrome avec généralement les mêmes symptômes, mais les causes peuvent être très diverses. Chez le chat, l'otite est une maladie rare qui représente moins de 5 % des causes de consultation vétérinaire.

Les oreilles des chats se constituent de trois parties :

L’oreille externe

Elle se compose du pavillon ainsi que du conduit auditif. Ce dernier est coudé : il a une section verticale, puis une section horizontale, aboutissant à la membrane tympanique.

L’oreille moyenne

Elle se constitue de trois petits os : le marteau, l’enclume et l’étrier. Ces derniers transmettent le son à l’oreille interne.

L’oreille interne

Elle est formée par le labyrinthe membranaire, du labyrinthe osseux qui entoure la cochlée (l’organe auditif) ainsi que de l’organe de l’équilibre.

Comment un chat attrape-t-il une otite ?

Les chats peuvent attraper une otite à cause d’un grand nombre de facteurs. Mais les plus fréquents se regroupent en plusieurs catégories.

Les parasites

Les parasites se développent dans le conduit auditif. Les plus fréquents sont les champignons ainsi que les acariens. Par ailleurs, ces derniers sont souvent responsables de la gale des oreilles.

Les bactéries

Elles sont présentes naturellement, mais un développement anormal trop important peut provoquer des otites. Elles se multiplient dans le conduit auditif et engendrent la production de pus. En particulier le « staphylococcus » et le « pseudomonas ».

Les corps étrangers

Certains objets peuvent s’introduire accidentellement dans le conduit auditif tel que des petites herbes sèches, des morceaux de bois… Ne pouvant être délogés par le chat, cela leur provoque certains dégâts. En effet, ces corps étrangers descendent dans le conduit auditif, entraînent une forte inflammation et peuvent même aller jusqu’à perforer le tympan.

Les allergies

Qu’elles soient liées à la nourriture, à la poussière ou encore au pollen, les allergies font partie des facteurs qui peuvent, entre autres manifestations, provoquer des otites. Il existe d’autres causes pouvant déclencher des otites chez les chats, comme les irritations, les tumeurs ou encore les polypes.

Quels sont les symptômes d’une otite chez le chat ?

Les infections de l’oreille sont bénignes au début, mais sans un traitement approprié, elles se développeront à mesure que leur gravité augmente. L’otite peut évoluer jusqu’à la destruction du tympan, puis entrera dans la phase chronique, ce qui peut endommager les os adjacents ou les composants nerveux. Le pronostic peut donc devenir très sérieux.

Il est donc important de repérer les signes et les symptômes d’une otite. Voici comment reconnaître une otite chez le chat :

✔ il secoue fréquemment sa tête ;

✔ il se gratte violemment les oreilles à l’aide de ses pattes postérieures ;

✔ lésions du pavillon auriculaire dues au grattage ;

✔ on observe du cérumen en abondance (sécrétion de couleur brune) ;

✔ une mauvaise odeur peut se dégager ;

✔ il penche la tête du côté de l’oreille malade.

Dès que l’apparition d’un ou de plusieurs de ces symptômes se fait remarquer, il est essentiel d’emmener l’animal chez le vétérinaire pour une consultation approfondie. Déterminer l’origine de l’otite va permettre au chat de bénéficier d’un traitement et d’un suivi adapté.

 

Comment soigner l'otite chez le chat ?

Afin d’enrayer le plus rapidement possible l’évolution d’une otite chez le chat, une prise en charge médicale est nécessaire dès les premiers symptômes. En effet, faire examiner l’oreille de l’animal à l’aide d’un otoscope par un vétérinaire permet d’identifier la cause de l’otite afin d’avoir un traitement approprié.

Dans un premier temps, un traitement local est prescrit. Cela consiste par le nettoyage de l’oreille avec une lotion auriculaire nettoyante ainsi que l’application locale de médicaments sous forme de gel, de gouttes ou encore de spray à l’intérieur du conduit auditif.

Si l’otite persiste et que le premier traitement n’est pas suffisant, il est parfois utile de donner des médicaments par voie générale sous forme de comprimés (antibiotiques, anti-inflammatoires…).

Dans de rares cas, une intervention chirurgicale peut être proposée. Cela arrive généralement quand l’animal souffre de tumeurs ou de polypes.

ATTENTION : l’automédication n’est pas conseillée. En effet, certains traitements sont contre-indiqués lorsque le tympan est percé. Si votre chat présente des signes d’otite, il est indispensable de consulter un vétérinaire.

Les gestes à adopter

Il n’est jamais plaisant de voir son chat ou tout autre animal souffrir. Ainsi, pour éviter les otites, il est fortement conseillé de surveiller les oreilles de votre chat et en faisant un bon nettoyage régulier avec une lotion nettoyante spécifique.

En ce qui concerne les chats ayant beaucoup de poils à l’entrée du conduit auditif, il faut épiler les oreilles. Certains toiletteurs le font. Si l’animal vient à avoir de l’eau dans les oreilles, il faut alors bien essuyer l’intérieur afin d’éviter qu’une humidité constante reste dans le conduit auditif.

Le maître est la première personne susceptible de découvrir les premiers symptômes d’une otite. Il est donc essentiel de bien observer tous comportements inhabituels du chat et ne pas hésiter à l’examiner lors de sa toilette ou pendant les moments de jeux avec lui.

Comme vous avez pu le comprendre, une otite non traitée peut très vite devenir chronique et conduire à un véritable cercle vicieux. En effet, à long terme, l’otite peut entraîner un rétrécissement du conduit auditif. Ce rétrécissement peut, par la suite, favoriser l’apparition de nouvelles otites. En cas de doute, et afin de limiter toutes ces complications, consultez votre vétérinaire sans hésiter.

Partager ce contenu