21/02/2018 | Trucs & astuces

Mal des transports chez le chat : comment y remédier ?

Mal des transports chez le chat : comment y remédier ?



Parce que vous devez aller chez le vétérinaire, que vous partez en voyage ou pour toute autre raison vous devez transporter minou en voiture ? En votre for intérieur, vous savez alors que ça va être le drame : des miaulements déchirants ou des feulements aussitôt après avoir démarré, avant que votre chat ne se mette à baver, à vomir, voire à uriner ou déféquer dans sa caisse. Bref, la cata totale ! Votre félin a le mal des transports et il n’est pas le seul. Heureusement, il existe des solutions contre ce problème.

Deux causes principales au mal des transports chez le chat

Comme chez les humains, le fait d’avoir mal au cœur en voiture peut être lié pour les chats à un problème d’oreille interne. Les organes qui composent cette dernière, essentiels au maintien de l’équilibre, analysent alors mal les mouvements du véhicule ce qui entraine des nausées. Les structures de l’oreille interne se développant avec le temps, le mal des transports affectera davantage les jeunes chats et peu disparaître avec l’âge.

Malheureusement, cela n’est pas systématique. Surtout, le mal des transports chez le chat est également considérablement aggravé par l’anxiété et le stress. Ils peuvent à eux seuls provoquer les différents symptômes décrits plus hauts. Et dans ce cas, chaque voyage supplémentaire en voiture est susceptible d’empirer la situation : votre chat se rappellera alors de la mauvaise expérience passée, sera encore plus stressé et par conséquent encore plus malade…
chat mal des transports

Utiliser des techniques de renforcement positif

Pour éviter que votre chat ne soit malade en voiture, vous pouvez prendre quelques mesures. Tout d’abord placer sa caisse de transport sur le plancher (endroit le plus sûr et où il y a le moins de vibrations) et adopter une conduite fluide et sans à-coups. Evitez aussi de mettre de la musique trop forte et allumez l’air conditionné, ou ouvrez les fenêtres, durant le trajet. Ces différentes méthodes pourront un peu soulager votre félin, mais ne seront sans doute pas pleinement efficaces s’il est vraiment stressé en voiture. Le meilleur traitement consistera plutôt à l’habituer à voyager. Cela passe par des techniques de renforcement positif, qui permettront de le « conditionner » progressivement.

Cette méthode se fait en plusieurs étapes et peut prendre un certain temps. Commencez à habituer votre chat à sa caisse de transport, puis mettez-le tous les jours 10 mn dans la voiture pendant une semaine. Restez à l’arrêt sans allumer le moteur et prenez le temps de caresser votre chat et de jouer avec lui pour qu’il soit en confiance. Renouvelez ensuite l’expérience, toujours sans rouler mais cette fois-ci en allumant le moteur. Après avoir accompli ce rituel à nouveau chaque jour pendant une semaine, commencez à faire de petits trajets avec votre chat (d’abord de 10 mn, puis un peu plus longs à chaque fois) afin qu’il s’habitue en douceur aux déplacements. A la fin de chaque séance, vous pouvez utiliser de petites friandises pour le récompenser.
chat mal des transports

Quelques remèdes pour soulager le mal des transports

En habituant progressivement votre chat à voyager, vous diminuerez le stress qui est un facteur important du mal des transports. Afin de diminuer les risques de vomissements, veillez également à ne donner qu’une alimentation légère les jours précédents un déplacement et à ne pas le nourrir dans les 2 heures précédant le départ.

Si vous n’avez pas pu / réussi à habituer votre chat à voyager, sachez enfin que différents traitements pourront vous être prescrits par votre vétérinaire. Il s’agira d’antihistaminiques (contre le vomissement) ou de tranquillisants. Mais ces remèdes pouvant entraîner une somnolence ou des effets secondaires, ils ne sont à envisager qu’en dernier recours. Aussi, des remèdes plus « naturels » pourront être testés au préalable, tels que la diffusion de phéromones apaisantes ou l’homéopathie.

chat mal des transports