28/02/2018 | Une vie de chat

La gestation chez le chat

La gestation chez le chat



La fin de l’hiver annonce la reprise de la saison des amours chez le chat. Dès sa puberté, qui peut survenir dès 4 mois et jusqu’à 18 mois, la femelle est alors susceptible d’attendre des petits si elle n’est pas stérilisée et qu’elle a croisé la route d’un beau mâle… Sa gestation sera alors relativement courte : une soixantaine de jours, soit 8 à 9 semaines. Elle connaîtra alors d’importants changements, physiques mais aussi comportementaux, durant cette période. On vous en présente les principales étapes.

De la 1ère à la 4ème semaine : des transformations discrètes

Dans les premières semaines qui suivent la fécondation, les embryons des futurs chatons demeurent très petits : ils ne mesurent que quelques millimètres et ne pèsent pas plus de quelques grammes. Aussi, la situation de la chatte gestante peut passer relativement inaperçue durant cette période. Des indices peuvent néanmoins mettre la puce à l’oreille, comme un appétit accru ou des nausées matinales.

Des transformations importantes dans le comportement ont généralement aussi lieu. Une chatte qui attend des petits pourra devenir brusquement très affectueuse et rechercher de la compagnie, ou au contraire se montrer boudeuse et solitaire (des « montagnes russes » émotionnelles qui ne doivent pas inquiéter…). Passé 3 semaines, on pourra également constater un grossissement de ses tétons et un assombrissement de leur couleur. C’est aussi à partir de ce moment qu’un vétérinaire pourra confirmer la gestation en effectuant une échographie.
chat gestation

De la 4ème à la 8ème semaine : des changements physiques importants

A partir de la 4ème semaine et surtout de la 6ème, les fœtus des futurs chatons vont grandir rapidement. Cela se traduit par des changements physiques importants : le dos de la chatte va se creuser, son bassin s’élargir et des renflements apparaîtront sur ses flancs. A partir de la 6ème semaine, le vétérinaire pourra effectuer une radiographie pour connaître le nombre exact de chatons à naitre. Il pourra également prescrire les traitements nécessaires (vermifuge, antipuces…) pour éviter toute contamination de la mère à ses petits.

Dès la 4ème semaine, il est aussi important de donner une nourriture appropriée à la chatte gestante. Celle-ci a en effet des besoins énergétiques accrus, alors même que son ventre en train de gonfler peut la gêner pour absorber de grandes quantités d’aliments. Des croquettes « femelle gestante ou allaitante » ou des croquettes pour chatons (plus riches) pourront remplir ces critères nutritionnels et être données jusqu’à la fin du sevrage.
chat gestation

De la 8ème à la 9ème semaine : la mise bas

La majorité des gestations dure entre 63 et 67 jours, mais des variations à quelques jours avant ou après peuvent survenir. Pour préparer le jour J, on peut aménager dès la 8ème semaine un « nid » dans un endroit tranquille, où la chatte pourra venir se réfugier pour la mise-bas. Un grand panier ou une caisse, fermé sur le dessus par un linge ou un couvercle amovible, tapissé de lambeaux de journaux recouverts d’une couverture fera l’affaire. Le moment venu, des signes montreront que la mise bas est imminente : la chatte pourra avoir de petites pertes de lait, aura des contractions visibles et se mettra à ronronner fort. A savoir : sa température corporelle se met également à baisser légèrement (de 1°C). Il faut alors la laisser tranquille, tout en surveillant discrètement.

Selon la situation de la chatte (âge, maternités précédentes…) et la taille de la portée (généralement, de 2 à 6 chatons) la mise bas peut durer de 2 à 6 heures, mais aussi dans certains cas une dizaine d’heures. La chatte s’occupera normalement de déchirer la membrane entourant le chaton, de le lécher pour qu’il respire et de couper le cordon ombilical (sinon le maître devra accomplir ces gestes). Les complications sont rares chez le chat, mais peuvent arriver. Aussi, en cas de doute un appel à son vétérinaire permettra d’écarter tout risque.

portée chatons