En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts.

Le chat : un animal bénéfique pour notre santé !

Publié le : 24/05/2017 12:00:00
Catégories : Comportement du chat

Le chat : un animal bénéfique pour notre santé !
Les chats nous veulent du bien ! En plus d’être des compagnons idéals, nos amis félins ont aussi des effets bénéfiques sur notre santé. Les bienfaits thérapeutiques de leur présence ont même été prouvés par des études scientifiques. Les maîtres de chats seraient ainsi moins exposés à certaines affections ou maladies chroniques. On vous explique pourquoi.

La « ronron-thérapie »

Vous l’avez peut être remarqué : rien de mieux que de passer un moment à câliner votre chat pour chasser vos idées noires et oublier les ennuis accumulés pendant la journée. Par leur simple présence et grâce à leur caractère affectueux, nos amis félins ont ainsi un effet naturellement apaisant. Ils nous aident également à lutter contre la solitude et la mélancolie. Mais soyons honnêtes : ces bienfaits peuvent aussi être apportés par d’autres animaux de compagnie tels que le chien.

Ce qui rend les chats uniques, c’est leur capacité à ronronner. Ce comportement instinctif, encore assez mystérieux, contribue à leur bonne santé et par ricochet à la nôtre aussi ! Les vibrations sonores du ronronnement du chat, à des fréquences très basses situées entre 20 et 50 hertz, auraient pour effet de faire baisser notre rythme cardiaque. Elles provoqueraient en outre chez l’humain la libération d’hormones bénéfiques, telles la sérotonine, la mélatonine ou les endorphines. Plus étonnant encore : les ronronnements du chat auraient le pouvoir d’accélérer la cicatrisation osseuse !
chat ronronnement

Les chats : de puissants anti-stress

Les effets conjugués de leur présence relaxante et de leur ronronnement font des chats de puissants anti-stress. Ils contribuent ainsi à réduire l’anxiété de leurs maîtres, mais aussi les différentes gênes et pathologies liées à cet état. Avoir un chat serait notamment bénéfique pour le sommeil et permettrait de lutter contre l’insomnie (un mal très répandu !).

La diminution du stress, alliée à l’effet régulateur des ronronnements sur la tension artérielle serait aussi particulièrement bénéfique pour notre cœur. Selon une étude américaine menée pendant 10 ans auprès de 4 000 personnes, les propriétaires de chats auraient environ 30 % de moins de risques d’attaque cardiaque !
chat caresse

Des félins qui prennent soin de nous

Parmi les effets thérapeutiques du chat, on peut encore citer leurs capacités à renforcer nos défenses immunitaires. Elle vient d’un paradoxe : les poils de chats, qui peuvent être responsables d’allergies en raison des substances allergènes mais aussi des poussières, pollens ou acariens qu’ils véhiculent, permettent de stimuler notre production d’anticorps. C’est chez les enfants de moins d’un an que les effets seraient les plus notables : en présence d’un chat ceux-ci verraient leurs allergies aux animaux diminuer, mais aussi leurs risques de maladies infectieuses.

Pour les plus petits, la présence d’un chat à la maison est aussi un soutien précieux pour développer la socialisation et l’agilité psychomotrice. Mais ils ne sont pas les seuls à pouvoir profiter de ces bienfaits. Des maisons de retraite et des hôpitaux sont ainsi de plus en plus nombreux à faire appel à des chats pour améliorer le bien-être et l’agilité corporelle de leurs pensionnaires ou de leurs patients. Dans certains pays la notion de chat-thérapeute est même reconnue. Conclusion : prenez bien soin de votre chat, car en retour c’est aussi lui qui prendra soin de vous !
chat enfant allergies

Partager ce contenu