Chats et enfants : les secrets d’une cohabitation réussie

Publié le : 16/08/2017 12:00:00
Catégories : Trucs & astuces

Chats et enfants : les secrets d’une cohabitation réussie
Vous avez de jeunes enfants et envisagez d’adopter un chat ? Sinon, le chat étant déjà là, attendez-vous un bébé ? Dans ce cas, vous vous posez peut-être des questions sur la future cohabitation entre minou et votre (vos) tout(s)-petits(s). On vous rassure tout de suite : les chats sont des animaux qui s’entendent très bien avec les jeunes - et même très jeunes - enfants ! Mieux encore : avoir un chat s’avère bénéfique pour leur santé et leur développement. Mais pour une cohabitation réussie, un minimum d’organisation et de préparation s’impose. On vous en dit plus.

Les bonnes raisons d’avoir un chat quand on a des enfants

Pas besoin d’attendre que les enfants aient grandi pour adopter un chat : avoir un félin à la maison est possible dès le plus jeune âge. Mieux encore : cela s’avèrerait bénéfique pour leur santé ! Des études ont en effet montré que la présence d’un chat auprès des enfants, notamment en dessous de l’âge de un an, diminuait pour eux les risques de développer ensuite des allergies ou des maladies infectieuses (voir notre article : « Le chat, un animal bénéfique pour notre santé »).

La présence d’un chat à la maison aide aussi au développement de l’enfant. Lorsqu’il est tout petit, l’animal l’aidera en effet à développer sa psychomotricité et ses capacités cognitives. Pour un enfant plus grand ensuite, le chat (comme d’autres animaux de compagnies) est un vecteur de responsabilisation et de gain en autonomie. C’est aussi un confident et un compagnon de jeu fantastique !

Chat et bébé : à chacun sa place

La présence d’un chat à l’arrivée d’un bébé peut inquiéter : peur des griffures, que le chat s’allonge sur l’enfant et puisse l’étouffer… Il y a en vérité plus de chances que votre félin reste à une distance prudente du nouveau venu, surtout au début. Pour autant, il n’est pas question de prendre de risques : il faudra vous assurer de ne jamais laisser votre chat seul en présence du bébé. Si vous êtes là en revanche pour surveiller, pas de problème pour laisser minou entrer dans la pièce où se trouvera l’enfant.

Il faut aussi penser à votre chat, que l’arrivée d’un nouveau membre (bruyant…) de la famille peut perturber. Si vous le pouvez, faites en sorte de lui aménager un lieu un peu en retrait où il pourra se réfugier pour fuir l’agitation. Les chats étant des animaux plutôt routiniers, essayez aussi de garder les mêmes habitudes pour ses heures repas. Faites en sorte également de trouver le temps pour des moments de jeux et de détente à partager avec votre félin.
chat famille enfant

Chats et enfants : apprendre à se comprendre

Quand les enfants sont plus grands, on peut avoir là aussi peur qu’ils se fassent griffer. C’est en fait plutôt rare : les chats sont généralement très patients avec les enfants. Ils ne grifferont qu’en dernier recours, préférant souvent opter pour la solution de repli en s’enfuyant dans un endroit plus calme. Cela dépend aussi du caractère du chat et de son âge (plus le chat est jeune et plus il sera facile de l’habituer à cohabiter avec des enfants).

Il est aussi important d’apprendre à vos enfants les bonnes façons de s’occuper d’un chat : ne pas avoir de gestes brusques, ne pas faire de caresses sur le ventre ni dans le sens inverse du poil, ne pas tirer sur la queue… Ils devront aussi apprendre à détecter les signes de mécontentement du chat : oreilles baissées, queue qui remue, babines retroussées (autant de façons pour minou de demander qu’on le laisse tranquille !), ainsi que la bonne façon de le tenir dans leur bras. Sans oublier les manières de jouer ensemble : avec une ficelle attachée au bout d’un bâton par exemple. Bref, plein de choses à apprendre et à découvrir… Et surtout beaucoup de moments de joie en perspective !
chat et enfant

Partager ce contenu